DETOURS EN SAVOIE - BRISON SAINT-INNOCENT

Gourmands, bucoliques, touristiques ou sportifs, les DETOURS de Brison Saint Innocent – SAVOIE

Nos partenaires vignerons

Sans eux, notre paysage communal ne serait pas ce qu’il est : entretenu, soigné, donnant un éclat tout particulier à notre village. Sans eux, les DETOURS GOURMANDS n’auraient pas eu lieu car ils n’auraient pas pu présenter un des grands atouts de notre commune.
Portrait de ces vignerons, issus de générations d’hommes entreprenants, tenaces et courageux, qui par un labeur difficile nous offrent un produit mythique, pas comme les autres : le vin.

Le Domaine de La Colombière – Nathalie et Christophe Rossillon

Produit phare de la maison Rossillon, la Cuvée Royale la Colombière a forgé la notoriété de ce domaine. Rattachée à l’appellation des Vins de Savoie dans les années 80, c’est une marque déposée, constituée d’un assemblage de Chardonnay et de Roussette, dans une proportion voisine de 80/20. La touche de perlant de la Roussette équilibre harmonieusement le côté fruite du Chardonnay. Elle se déguste en apéritif, elle sublime les plats de poissons et les plateaux de crustacés ou fruits de mer. Avec 50 000 bouteilles produites chaque année, on la trouve sur les nombreuses cartes des restaurateurs du bassin aixois et chambérien ainsi qu’ en station. Les particuliers la réclament année après année.

Des vignes, comme un jardin – Mathilde et Xavier Jacqueline

Maintenir la santé des sols, favoriser la biodiversité, préserver les ressources naturelles, c’est avec cette philosophie que dès les premières pousses de la vigne jusqu’à la mise en bouteille, Xavier et sa fille Mathilde oeuvrent avec toute leur passion et leur connaissance en oenologie pour gérer durablement leur vignoble.
Leur travail se veut le plus naturel possible tout au long de l’année. Tout est fait à la main, en optant pour une viticulture qui privilégie les pratiques raisonnées, respectueuses de l’environnement. Le vignoble est en zéro pesticide. La commercialisation cible les circuits courts et la vente à la propriété. Les cépages historiques et rares sont plantés dans la combe aux moines et la combe de Chérin. On y trouve la malvoisie, le muscat petit grain, le pinot noir mais aussi l’altesse, la mondeuse noire et le chardonnay, cépage emblématique de la Perle du Lac.
Les cuvées parcellaires qui y sont produites dévoilent la véritable identité de la vigne : le terroir prend le dessus et est sublimé. Cultiver les différences, revendiquer cette typicité singulière, laisser parler la terre … et le résultat est à la hauteur de leur travail, avec des vins fins, élégants, authentiques et typiques de chaque cépage.

Les Vignes du Lac au Clos de Taramont – Lionel Davoine:

Le Clos de Taramont est une grande histoire familiale écrite depuis quatre générations. Le domaine a été acheté en 1917 par Jean Davoine, fromagerfruitier, reconverti en vigneron. La passion de la vigne et le savoir-faire se
transmettent de génération en génération depuis près de 100 ans, assurant le respect des traditions qui ont fait la renommée de ses crus. Lionel Davoine qui a repris dernièrement l’exploitation tient à conserver ce magnifique terroir que ses grands-parents et ses parents lui ont appris à aimer et à respecter.
C’est une exploitation viticole artisanale, où la production se fait de manière traditionnelle et raisonnée.
Le Clos est constitué en majorité de vieilles vignes, certaines plantées en 1955, qui permettent de produire des vins d’une richesse et d’une concentration rares. On y trouve le Chardonnay, le Gamay, la Mondeuse et l’Altesse.
Avec Les cuvées « Vieille vigne » , « Saveur d’antan » , «Cuvée des princesses » – dont la première présentation publique a été remarquée lors de la Saint Vincent 2016 – Lionel affirme sa volonté de créer des vins particuliers que l’on peut qualifier de vins d’auteur. Un vin d’auteur, c’est un vin qui ressemble au vigneron qui le crée et pas à un autre car il y a mis son travail et de son savoir-faire, mais aussi un fragment de son vécu, de son instinct et de son intuition. Il fait son vin comme il le ressent et comme il l’aime, pour aboutir à un vin qui vous marque et dont on ne se lasse pas au bout de la première gorgée.

La vigne, une passion familiale : Grégoire THUILLE

« C’est mon grand-père Marius, avec l’aide de son fils Georges, qui dès 1963, se mirent par plaisir à cultiver deux petites parcelles de vigne sur la combe de Chérin.
Mon père, professeur de mécanique s’est pris au jeu et peu à peu augmenta la surface et commença la commercialisation de ses premières bouteilles en A.O.C.
C’est ainsi qu’il nous a transmis à ma soeur et à moi cette envie de cultiver la terre. En 1994 je m’installais comme viticulteur. Mes stages de fin d’études en Bourgogne et en Alsace, basés sur la biodynamie m’ont donné le goût de travailler mes vignes en conséquence, dans le respect de l’environnement et la préservation de la biodiversité.
Faire des vins de caractère, qui évoquent notre terroir saintinois a toujours été mon ambition : pas d’engrais chimique pour que les racines puisent dans le sol cette minéralité, pas d’anti-pourriture de synthèse pour préserver les levures indigènes, un choix rigoureux des produits de traitements, la limitation des rendements par effeuillage et « vendange en vert » pour concentrer les jus, un élevage sur lie, égrappage et non filtration des vins rouges pour conserver un maximum de matière et de caractère.
J’espère que vous trouverez dans mes vins cette authenticité, l’expression de ce terroir privilégié ainsi que notre savoir-faire acquis au fils d’expériences et d’intuitions
partagées.
Je tiens à remercier chaleureusement mes clients et amis qui tout au long de l’année me rendent mille petits services , notamment pendant les vendanges. »
Grégoire Thuillé

%d blogueurs aiment cette page :